Brosse bien en dessous !

Au cours des dernières années, la diarrhée épidémique porcine a tué près de huit millions de porcs aux États-Unis. Et même si le Québec a été relativement épargné par le virus, la menace plane toujours puisque chaque semaine, près de 65 000 porcs américains sont acheminés par camion vers les provinces de l’Ouest. Une firme du Manitoba, préoccupée par le risque de contagion relié au transport routier, a mis au point un système inédit de lavement qui s’attaque à la contamination causée principalement par les matières fécales se cachant sous les remorques.



C’est dans le cadre du  Banff Pork Seminar qui s’est déroulé en janvier dernier que l’entreprise Blue Water Wash, de Blumenort a remporté le prix F.X. Aherne qui récompense des gens qui innovent afin de répondre aux défis de l’industrie porcine. Conscients de l’importance accrue des mesures strictes de biosécurité et de la difficulté de que représentait le lavage des surfaces peu accessibles, l’entreprise manitobaine a conçu un système de buses à haute pression installé au sol qui déloge facilement tous les contaminants avant de pulvériser un désinfectant. Il s’agirait de la première installation du genre en Amérique du Nord.



Au Québec, on estime que si cette maladie devait se répandre, les producteurs de porc pourraient essuyer des pertes allant jusqu’à 50 millions de dollars... la première année !

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE