Dans le blanc des œufs

Un brunch du dimanche aux œufs bénédictins, ça fait du bien par où ça passe. Hélas, dans bien des coins du monde, le peu d’accès à la réfrigération, voire à l’électricité, fait en sorte que la simple conservation des œufs est un problème criant. D’autant plus que des populations affamées se voient ainsi privées d’un aliment en mesure de jouer un rôle crucial dans le combat contre la malnutrition et la pauvreté protéique. Un chercheur a heureusement mis au point de nouvelles méthodes pour pallier ce problème.



De renommée internationale dans les domaines de la nutrition et de la science alimentaire, le Dr Fabien De Meester s’est, entre autres, penché sur des techniques permettant de prolonger la durée de vie des œufs sans réfrigération. En travaillant sur les structures d'acides aminés naturelles des œufs qui agissent comme des éléments de base pour les protéines et les enzymes, il est également parvenu, grâce au fractionnement des œufs, à les transformer en ingrédients à valeur ajoutée.


C’est la firme Sanovo, le premier fournisseur mondial de l'industrie des œufs qui fournit l’équipement nécessaire à la réalisation de cette technique.

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE