De Mars à la Terre

Les caméras de surveillance ont envahi la planète au point où même les terroristes craignent Big Brother comme la peste. Pourtant, les caméras fixes ont leurs limites. Comment suivre à la trace les milliers de poussins et poules qui courent en tous sens à l’intérieur des poulaillers ? Une jeune pousse agro-industrielle vient de concevoir un robot capable de circuler entre les volatiles et de récolter des données cruciales même lorsque les petits malins se cachent dans les coins sombres.



L’entreprise anglaise Thrive Multi Visual a adapté la technologie martienne de détection avancée de la NASA pour équiper son minirobot de caméras perfectionnées qui, grâce à des algorithmes, sont en mesure de peser les animaux sans même avoir à les toucher. Les caméras multispectrales, l’imagerie thermique, les capteurs atmosphériques et d’autres gadgets embarqués à bord du véhicule veillent également à mesurer des indicateurs tels que la chaleur corporelle et l'humidité, en plus de voir à ne pas écraser les oiseaux. Un système GPS intérieur, également adapté de la technologie spatiale, permettra au robot de circuler et de s’auto-charger, tandis que des capteurs l’empêcheront de rouler sur les oiseaux.


Fini le temps où il fallait courir après les poules pour les peser manuellement. Le suivi des intrants environnementaux et le changement de poids des animaux au fil du temps sont destinés à optimiser les conditions de croissance et de maximiser les profits des éleveurs.


Thrive MV est l’une des sept entreprises soutenues par le centre d’incubation de l’Agence spatiale européenne, basé à Harwell, près d’Oxford.


Source : poultryworld

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE