De relief et de rentabilité

Il tombe sous le sens que le relief et la dimension d’un champ ont une incidence sur le temps qu’il faut pour semer ou récolter. Plus une parcelle est accidentée, plus le travail est ralenti. Cela se répercute sur le coût en carburant, le type de machinerie à utiliser, la productivité et la rentabilité de la ferme.



De nouveaux logiciels mis au point par la société californienne Granular sont désormais en mesure de récolter et de traiter des données géographiques complexes en tenant compte, entre autres, des types de culture et de tracteurs utilisés. L’analyse de ces informations permet d’évaluer le temps approximatif requis pour effectuer le travail au champ. Cela peut être d’une aide précieuse pour l’agriculteur qui souhaite gérer et répartir les coûts, en plus de pouvoir estimer ce qu’il peut escompter tirer de la production de sa terre.


Les champs plus accidentés peuvent prendre jusqu’à 40% plus de temps à cultiver tandis que les parcelles les plus régulières peuvent permettre de sauver jusqu’à environ 10% du temps par rapport à la vitesse moyenne exigée par le travail.


Les logiciels de l’entreprise permettent de gérer les équipes sur le terrain de façon plus efficace et de suivre l’avancement des travaux en temps réel depuis n’importe où en utilisant l’application mobile sur n’importe quel type d’écran.

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE