Du faucon à la mouffette

Qu’elle est loin l’époque où José Delaquerrière chantait « les oiseaux vont nous entendre et s’enfuiront des bosquets. » Idem pour les épouvantails « guenilloux » qui, comble de l’ironie, pouvaient servir de perchoir aux maraudeurs à plumes.


Au XXIe siècle, c’est clair, les effaroucheurs seront hi-tech ou ne seront pas !

En plus de semer la pagaille dans les nuées de volatiles, les nouveaux dispositifs peuvent faire déguerpir d’autres rodeurs indésirables.



Conçu pour voler comme un faucon pèlerin, le Robot Raptor fabriqué par la société néerlandaise RoBird® est un drone imprimé en 3D et dirigé à distance.

Selon son fabricant, le faux faucon serait la solution de contrôle des oiseaux nuisibles « la plus efficace au monde », car il ne se limite pas à les effrayer.

En plus de chasser les oiseaux de manière agressive, le pilote peut les rassembler et leur faire prendre la direction qu’il veut. Il serait en mesure de réduire de moitié,

voire plus, le nombre d’oiseaux puisque ceux-ci reconnaissent ce drone comme un véritable prédateur.


Ne manquerait plus qu’il émette les cris de détresse des oiseaux pour leur faire faire des cauchemars !



Pour ceux qui préfèrent que le travail se fasse depuis le plancher des vaches, il y a la méthode de la mouffette. Le Yard Enforcer est un modèle de haute technologie qui fonctionne avec un détecteur de mouvement. Lorsqu’un intrus s'aventure sur la parcelle, le dispositif lui lance un jet d'eau qui le saisit et le fait fuir.

17 vues

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE