L’œil de lin…x

La chose peut-être la mieux répartie au sein de l’espèce humaine, c’est bien la distraction. Qui ne commet pas de bourdes ? S’il n’est pas évident de les empêcher, certains trouvent des façons d’y remédier. Ainsi, grâce à une nouvelle technologie qui utilise des capteurs à lumière multispectrale, les exploitations céréalières pourront bientôt prévenir les mélanges accidentels de types de grains dans leurs silos. Un problème fréquent qui occasionne des retards d'expédition et des pertes très coûteuses.



Les ingénieurs de GSI, leader mondial de conception, fabrication et distribution d'équipements agricoles ont créé ce nouveau système de détection automatisé capable d’analyser des centaines d'images par seconde et d'identifier des grains de maïs, de soja et de blé blanc et rouge. Dès que les capteurs décèlent qu’un type de grain ne devrait pas se retrouver sur le convoyeur ou l’élévateur, il émettra une alerte et arrêtera immédiatement le flux de grain.



Le système baptisé BinRite vient tout juste d’être rendue disponible aux États-Unis et du Canada. Il pourra bientôt être également utilisée pour la détection d’autres types de grains.

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE