L’art de l’enfouissement

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, les outils aratoires offraient peu de flexibilité. Qu’importe la qualité du sol, le taux d’humidité, les semences étaient enfouies à telle profondeur, point final. Ça poussait ou ça crevait ! Aujourd’hui, en utilisant un mélange d’intelligence artificielle et de capteurs intégrés, une société australienne a mis au point un semoir capable d’évaluer et de tenir compte des conditions du sol pendant la plantation afin d’obtenir une récolte optimale.



En fonction de l'humidité, de la biomasse, de la température ou du pH du sol, le système de semoir électronique de la firme Moisture Planting Technologies peut déterminer automatiquement la profondeur à laquelle les graines doivent être plantées. Ce sont des capteurs qui récoltent et analysent sur le champ les données. Le système est également en mesure d’ajuster l’espacement des semis selon les caractéristiques du sol. Le tout, sans avoir à être connecté à Internet.


Encore à l’état de prototype, le semoir baptisé Tech-Enabled Broadacre décèle l’humidité et permet de semer jusqu’à une profondeur de 25 centimètres. Ses concepteurs estiment que leur invention pourra offrir aux agriculteurs une augmentation de rendement pouvant aller jusqu’à 10 %.


Pas mal mieux qu'un nuage de sauterelles !

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE