L’art de mettre toute la gomme

Si Robert William Thomson et John Boyd Dunlop, les deux inventeurs du pneumatique voyaient de quoi étaient aujourd’hui chaussés certains des tracteurs et moissonneuses de grande puissance, ils ne se retourneraient pas dans leur tombe. Ils voudraient en sortir pour se pâmer devant les capteurs de température intégrés aux chenilles de traction développés pour optimiser la vitesse de déplacement sur route et permettre de multiplier par sept leur vie utile.



Les chenilles de traction intelligentes Trackman développées par la division ContiTech du groupe allemand Continental permettent de minimiser l’usure lorsque la friction entre les composants internes et la surface de la route, de se déplacer plus rapidement d’un champ à l’autre et de consommer moins de carburant puisqu’elles réduisent jusqu’à 70% des vibrations. Les capteurs transmettent à l’opérateur des informations qui l’avertissent lorsqu’il est temps de remplacer ou de réparer ces composants avant qu'un bris survienne.




Pour ne rien gâcher, les capteurs intelligents ont été incorporés aux chenilles Trackman XP à entraînement direct qui, grâce aux multiples couches de fils d'acier intégrés, offrent la plus haute densité de renforcement en acier. À cela vient s’ajouter la version Armolug Ultra qui incorpore trois couches de tissu de renfort permettant apparemment de supporter des niveaux de puissance plus élevés que ceux que l'on retrouve  sur le marché, tout en offrant aux tracteurs une durée de vie jusqu'à 30% plus longue.



ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE