L’Herbinator

Pendant plus de 30 ans, le contrôle des mauvaises herbes a surtout consisté à remplacer un herbicide par un autre, ce qui a provoqué la résistance aux herbicides. À l'échelle mondiale, 255 types de mauvaises herbes ont développé une résistance à… 163 herbicides différents! Dans l’ouest australien qualifié de capitale mondiale de la résistance aux herbicides, on a mis au point un destructeur mécanique de ces super indésirables qui mettent de plus en plus en péril le rendement des cultures !



Au cours des deux dernières décennies, l’agriculteur Ray Harrington a planché sur une façon de détruire mécaniquement les graines de mauvaises herbes pendant la récolte. Après avoir essayé de cuire, d’emprisonner et d’incinérer les graines de ces plantes envahissantes, il a opté pour leur pulvérisation en adaptant les broyeurs de l'industrie minière destinés à réduire le charbon en poudre.


Le destructeur de semences Harrington intégré - iHSD est d’une efficacité redoutable. L'Australian Herbicide Resistance Initiative (AHRI) estime qu’il parvient à anéantir jusqu’à 99 % des graines de mauvaises herbes produites chaque année. Le glyphosate, le principal produit chimique du Roundup, n’a qu’à bien se tenir.



Source : Civil Eats

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE