La libido précoce

« L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. »


Y’a-t-il un seul éleveur qui n’applique pas à la lettre cette célèbre citation de Benjamin Franklin ? Deux chercheurs du Texas pourraient bien, à leur tour, donner naissance à un autre adage puisqu’ils soutiennent que l’utilisation d’oligo-éléments de performance aide à améliorer la reproduction des jeunes vaches. Peut-être nous proposeront-ils ceci : « Le foin appartient à ceux dont les génisses vêlent tôt ». Imaginez l’effet bœuf !



Conscients que dans la plupart des cas une vache n’est vraiment rentable qu’après avoir mis bas au moins quatre veaux, Bruce Carpenter et L.R. Sprot du Texas A&M University System Extension se sont creusé les méninges pour trouver des façons d’amener les vaches à se reproduire plus tôt et à maintenir un intervalle de vêlage plus court.


Selon eux, les génisses qui vêlent au cours des 21 premiers jours de la saison de vêlage ont tendance à donner des veaux qui seront à leur tour précoces et à être les vaches les plus rentables d'un producteur de bœuf. À l’inverse, les jeunes vaches qui vêlent de 20 à 40 jours ont tendance à être moins fertiles.


En les traitant avec des oligo-éléments de performance, ils sont arrivés à la conclusion que cela améliorait la reproduction des jeunes vaches de 18 pour cent de plus en moyenne. Vive la libido!


Source : Feedlotmagazine

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE