La route céleste

Oh ! Non. On ne reprendra plus la Chine à s’aventurer dans un «Grand bond en avant». Pour déployer leurs ailes au XXIe siècle, les dirigeants de l’Empire du Milieu ont opté pour un bond… vers le ciel ! Après avoir développé Huinong, sa première machinerie agricole autonome, une firme chinoise qui offre des services de navigation et de positionnement par satellite, poursuit sa grande marche au pas de course. Si bien que son système d'agriculture intelligente a atteint un niveau de compétitivité mondial.



Depuis 2016, l’entreprise UniStrong Science & Technology Co, basée à Beijing, a mis au point avec succès Beidou, son système de navigation par satellite qui permet à des tracteurs sans conducteur de faire leur petit bonhomme de chemin dans une vaste ferme de coton. Toujours dans la région du Xinjiang, surnommée le «Far West» chinois, des drones font du rase-mottes. À 1,8 m pile au-dessus des épis de blé, c’est la nouvelle façon de fertiliser les champs.


Selon Unistrong, ses applications peuvent augmenter la productivité agricole de 6% et leur coût aurait été réduit de 30%. Au deuxième semestre de 2017, entre six et huit satellites Beidou seront mis en orbite et d’ici 2020, ils devraient former un système mondial complet de navigation par satellite. En Chine, à l’heure actuelle, sur un total de 30,5 milliards$ US, la valeur de production des services de navigation et de localisation par satellite de Beidou est évaluée à un peu plus de 9 milliards$ US.


C’est des bidous, ça, mes amis !


Source : French.china.org.cn

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE