Le «l'eau-giciel»

Partout sur la planète, l’approvisionnement en eau s’avère un problème de plus en plus préoccupant. Au point où plusieurs soutiennent que la prochaine guerre se fera autour de l’or bleu.



À défaut de pouvoir régler le sort du monde, CropX, une start-up israélienne, a développé une technologie d’irrigation dite «intelligente».


Plutôt que d’offrir un système d'irrigation uniforme qui ne tient aucunement compte de la topographie, du taux d’humidité et de la composition du sol, l’entreprise a mis au point un logiciel qui, grâce à des capteurs (3, en général) placés dans un champ, analyse les besoins spécifiques en eau des différentes parcelles de ce terrain et transmet les données sur la plateforme nuagique où sont exploités les algorithmes d’analyse de l'information.


Grâce à l’application mobile téléchargée sur son téléphone intelligent, l’agriculteur reçoit alors les recommandations d’arrosage calculées par le logiciel. Il ne lui restera plus qu’à les mettre à exécution, ce qui lui permettra d’économiser 25% de l’eau nécessitée par un système d’irrigation traditionnel (qui arrose de façon uniforme), en plus d’augmenter le rendement et de contrôler le ruissellement des engrais.

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE