Le pouls de vos pousses

Ça bouge ! Ça bouge ! Nous connaissons déjà l’imagerie satellite et les drones. Voici maintenant qu’une pluie d’objets connectés s’abat sur l’agriculture.



Weenat, une jeune entreprise innovante établie à Lille (nord de la France), offre depuis un peu plus de deux ans un système de sondes sans fil qui, plantées tout bonnement dans les champs, mesurent la température du sol et de l’air, le taux d’humidité et la pluviométrie avant de les retransmettre aux agriculteurs en temps réel sous forme d’un service web accessible sur tout support (téléphone, tablette ou ordinateur. Cette technologie se distingue du fait qu’elle ne requiert pas de batteries, pas de recharges, pas de câbles et qu’elle offre une autonomie de 5 ans.


Sur le terrain, l’un des capteurs mesure la pluviométrie, l’hygrométrie et la température à 30 cm de profondeur, tandis qu’un deuxième récolte les données à 60 cm en tenant compte du type de sol (argileux, crayeux, limoneux, etc.) et de la variété de l’espèce cultivée.


En plus de ces informations vitales, le système est enrichi de renseignements tels des données météo prévisionnelles passées qui facilitent l’anticipation du comportement des parcelles de terre d’une année à l’autre.


Une fois l’analyse de l’ensemble des données complétée par les spécialistes de Weenat, l’agriculteur reçoit directement sur son téléphone intelligent les recommandations pour l’irrigation, la gestion du temps et l’optimisation des lopins plus éloignées. Cette solution est évidemment moins onéreuse qu’un suivi par satellite ou par drone et peut être appliquée sur la betterave, le maïs, le colza, la pomme de terre ou toute autre espèce irriguée.


Visionner la vidéo sur le fonctionnement de la technologie de Weenat.



ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE