Les dents de la terre

Si CLAAS est le leader du marché européen des moissonneuses-batteuses, la société allemande lorgne indéniablement du côté de l’Amérique du Nord où elle ambitionne de doubler ses ventes au cours des cinq prochaines années.


Pour y parvenir, l’entreprise n’a pas choisi la formule Small is beautiful. Avec ses nouvelles batteuses Lexion 7000 et 8000, elle semble avoir plutôt opté pour Big is powerfull. Dotée d'un nouveau cœur qui dégage jusqu’à 790 chevaux et d’un batteur de 755 mm, elle dévore les champs.





Le glouton peut récolter entre 70 et 80 tonnes de grain par heure. Sa version 8000 est dotée d'une trémie d'une capacité de 18 000 litres. Grâce à la capacité accrue du système APS SYNFLOW HYBRID, la trémie peut être vidée en moins de deux minutes. Un système d'automatisation permet au conducteur de procéder à des ajustements automatiques en temps réel avec plus de précision et de rapidité qu'un opérateur expérimenté. Il peut adapter la réduction du régime du batteur, du broyeur et la finesse de hachage depuis sa cabine qui est plus spacieuse et mieux insonorisée. Le nouveau terminal tactile CEBIS permet de piloter le tracteur de manière intuitive et beaucoup plus simplement.



La nouvelle architecture électronique assure un guidage au laser, tandis que son CEMOS automatique permet d’optimiser le débit de l’engin et d’obtenir un grain encore plus propre. Pour ne rien gâcher, les nouvelles batteuses de CLAAS demanderaient moitié moins de temps d’entretien que les autres batteuses sur le marché.


Source : CLAAS

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE