Mort foudroyante

Vu l’engouement grandissant que connaît l’agriculture biologique, les producteurs qui souhaiteraient surfer sur la vague n’auront d’autre choix que de délaisser l’utilisation des pesticides chimiques. Mais que faire pour se débarrasser des mauvaises herbes qui sont responsables d'au moins 10% de toutes les pertes de rendement ? Une firme suisse a décidé de prendre les grands moyens. Elle a développé un électroherbicide qui s’abat sur le chiendent comme la foudre. Et, par Jupiter, il semble que ça marche !



Après avoir constaté que le Brésil utilise l’électricité à cette fin depuis des années, le groupe suisse Zasso, qui a deux filiales en Allemagne et au Brésil, a pris la décision de déployer et d'affiner la technologie en Europe.


Depuis de 10 août, l’Institut de recherche de l’agriculture biologique associé au projet teste cet outil près de Bâle. Le prototype est un tracteur équipé d’un générateur à l’arrière et de deux rangées de spatules métalliques montées sur l’attelage frontal. Le dispositif envoie dans le sol une décharge électrique de 5000 à 15 000 volts qui fait littéralement éclater les vaisseaux des plantes avant de retourner au générateur.



Si le système est homologué, il pourrait devenir une alternative aux herbicides chimiques de synthèse.  Adieu glyphosate et compagnie !


Source : RTS Info

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE