Tapis volant 3.0

La population mondiale augmente, la demande alimentaire explose et la main-d’œuvre se fait de plus en plus rare. Il n’en fallait pas plus pour que les fabricants de machinerie agricole s’attellent à la mise au point de technologies plus productives. La course au tracteur autonome n’est plus l’apanage des États-Unis et du Japon. En rejoignant le club des constructeurs de tracteurs sans conducteur, l’Inde vise les marchés internationaux. Cette concurrence pourrait bien en faire baisser les prix d’ici peu.



De l’Inde, on garde encore l’image du paysan derrière sa houe en bois tirée par des bœufs. Or le deuxième pays le plus peuplé de la terre formerait officiellement quelque 500 000 ingénieurs par année et ses prouesses dans le secteur de l’informatique sont remarquables.


Mahindra & Mahindra qui prétend produire plus de tracteurs que tout autre fabricant dans le monde s’est lancé dans le créneau des tracteurs commerciaux sans conducteur en présentant un de ses modèles à deux roues motrices équipés de systèmes de guidage par satellite, de détection d'obstacles et de géorepérage qui permet de surveiller à distance le déplacement du tracteur et d’empêcher qu’il s'écarte du territoire préprogrammé. L’entreprise entend l’offrir sur le marché en 2019.


On verra alors si les fermiers pourront se coucher à l’heure des poules!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE