V'nez pendant que c'est chaud!

« Accouche, qu’on baptise! » Voilà ce qu’on disait souvent lorsqu’on était pressé. Bien sûr, quand on a un troupeau de vaches, pas question de les pousser à accoucher de prématurés. Pour rendre son bétail aussi productif et rentable que possible, on s’arrange plutôt pour raccourcir les intervalles de vêlage et détecter plus facilement leurs périodes de chaleur. En utilisant la technologie des bolus, une entreprise galloise a réussi à réduire de deux semaines la période de mise bas.


Administrés par voie orale, ces bolus mesurent la température dans le rumen et les niveaux d'activité de l'animal, des données qui sont transmises en temps réel à une station de base. Plus besoin de recourir à un programme de synchronisation qui est chronophage et plus coûteux. L’utilisation de cette méthode permet d’éviter la visite d’un vétérinaire pour déterminer où en sont les vaches dans leur cycle de reproduction. Comme les bêtes sont toutes à un stade similaire du cycle de production, les pratiques d'alimentation et d'élevage sont simplifiées tout comme la gestion du troupeau.


Le bolus permet également de surveiller de plus près l'état de santé de chaque animal. Grâce aux relevés de chaleur, il est possible de détecter et de soigner les animaux avant même que n’apparaissent les signes visibles d’infection.


Pour ne rien gâcher, le système à code couleur indique le moment idéal pour inséminer, ce qui permet de moins gaspiller de pailles d’insémination.


Source : Farminguk

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE